Souvenirs d'la Casanous

La Casanous est une boîte à chanson mythique des années 63 à 78 sur la rue Sherbrooke à Montréal.

 

J'étais le pianiste d'la Casa en 1974-75.

C'est Plume qui m'avait amené là en 1971 pour le lancement de son premier album "Triniterre" sur lequel je jouais de l'accordéon, du piano et de l'orgue Hammond B3 (un classique)

Triniterre de Plume Latraverse

Des souvenirs forts et marquants me reviennent à l'esprit.  La Casa pouvait se résumer en un mot, liberté.

Petit historique

Pédro aidait ses compatriotes venus d'Espagne à s'installer à Montréal.  Il avait fondé sur la rue Sherbrooke "L'Association Espagnole de Montréal"  Parce que Pédro aimait aussi les artistes, il avait l'habitude de les aider eux-aussi.  Disons simplement qu'il leur payait la traite !   Donc, l'association espagnole fut adoptée par les poètes.  Pédro était considéré comme un mécène pour les artistes.

Un peu plus tard, Pédro ouvre un restaurant-bar branché au coin des rues De Maisonneuve et Crescent, la Casa Pedro où on y mangeait une très bonne paella.

 

 

 

Un semblant de logo de la CasaRevenons à la Casanous.  Au deuxième étage du "triplex" de la rue Sherbrooke, il y avait l'association espagnole et au troisième, un logement vide.

Les poètes du deuxième décident d'occuper le troisième étage vide pour ouvrir une boîte à chanson.  Les textes passaient des mains des poètes du deuxième, montaient un étage et étaient chanté par les artistes musiciens.

Pédro a sa Casa (Casa Pedro) nous on aura aussi notre Casa = La Casa à nous, La Casanous !

C'est ainsi que la Casanous fut créé en 1969 je crois.

C'est Pierre Léger (Pierrot LeFou) qui en fut le premier tôlier avec sa compagne Brenda Kimpan.

Pierrot LeFou était un des trois membres du trio "La Sainte Trinité" du tout premier album de Plume.

Pierrot LeFou, Plume et le Dr. Landry (Pierre Landry)

Il n'y a pas à ma connaissance de photo de l'intérieur d'la Casa.  J'en ai trouvé deux sur une page-contact de mes archives personnelles que j'ai numérisés tant bien que mal.

La Casanous de Montréal

De gauche à droite : le guitariste Michel Madore, au centre le poète Pierrot Léger et à droite Brenda Kimpan au bongos.

La Casanous de Montréal

HAUT